L'infos en toute objectivité

Recent Posts

Qui serait le futur Patron du Château de Versailles

Qui serait le futur Patron du Château de Versailles

Oct 21, 2016

Avec le mandat de Catherine Pégard qui arrive à échéance, la succession de la présidente de l’établissement  public du château de Versailles fait circuler de nombreuses rumeurs.

De Journaliste à conseillère du gouvernement, Catherine Pégard occupait  depuis  le 30 Août 2011 le poste  de « présidente de l’établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles » en succession à  Jean Jacques Aillagon.  Il s’agit d’un poste assez lourd et très convoitée  par la communauté culturelle.

Succession des présidents des établissements culturels

2048x1536-fit_audrey-azoulay-alors-directrice-deleguee-cnc-lors-assemblee-medias-2-decembre-2013

Audrey Azoulay , ministre de la culture se trouve cette année,  devant un véritable défi qui s’annonce avec la fin des mandats des présidents du Grand Palais, D’Orsay, de Versailles, de la bibliothèque national et de la philharmonie.

Concernant le château de Versailles, la ministre de Culture Audrey Azoulay qualifie le mandat de Catherine Pégard comme « bon mais mitigé ». Le ministère de la culture ne pense pas que  la reconduction du mandat devrait être automatique  « Rien n’est joué dans le sens de la reconduction ou pas et nous regardons toutes les candidatures ».

Règne de Jean Jacques Aillagon

jean-jacques-aillagon

Après un mandat de 4 ans, l’ancien président de l’établissement public du château de Versailles, Jean Jacques Aillagon,  quitte son poste à contrecœur  vu que l’âge de retraite est fixé à 67 ans  pour les présidents des établissements publics, sauf dérogation. Une option, qui n’a pas été accordée à ce dernier.

Frédéric Mitterrand, a rendu hommage à M. Aillagon : »Poursuivant avec énergie les travaux de rénovation du château, du musée et du domaine national, le président Jean-Jacques Aillagon a engagé une politique d’accès pour de nouveaux publics qui s’est traduite par une augmentation substantielle de la fréquentation du domaine ». Sous son règne, les bénéfices du château ont grimpé de 5 à 10 millions d’euros présentant ainsi un bilan positif.

En 2010, Jean-Jacques Aillagon,  a envisagé de reprendre le bâtiment du Grand Contrôle (situé au coin sud du château de Versailles) et de le transformer en un hôtel de luxe.  Pour la concrétisation de ce projet, le groupe belge,  Ivy international a été choisi,  mais ils ont  fini par avorter le projet.

Le  message de l’ancien président de l’établissement public du château de Versailles à son successeur : « J’espère que mon successeur pourra poursuivre l’ensemble de ces chantiers, qu’elle saura convaincre le ministère d’y porter attention ».

Catherine Pégard, présidente de l’établissement public de Versailles

catherine_pegard_succede_a_jean_jacques_aillagon

L’ex-rédactrice en chef du « Point » a repris le projet imaginé par Jean-Jacques Aillagon et a lancé un nouvel appel d’offre pour l’implantation d’un hôtel  de charme au château de Versailles. Le nouvel appel d’offre concerne  la transformation de trois établissement (grand contrôle,  petit contrôle, pavillon des cents premières marches) inoccupés  depuis 2008 en hôtel.

Plusieurs candidatures ont été présentées, mais enfin,  c’est le groupe de Stéphane Courbit lov hôtel collections et celui de Alain Ducasse, Alain Ducasse  qui remportent le projet.

Une concession de 60 ans a été accordée à Stéphane Courbit (voir plus ici) et Alain Ducasse pour l’exploitation de l’hôtel. D’après le communiqué de l’établissement public du château de Versailles «  (…) Le groupement LOV Hotel Collection/Alain Ducasse entreprises exploitera l’hôtel après y avoir effectué les travaux de sauvegarde et de restauration du monument historique ainsi que les opérations d’aménagement nécessaires au fonctionnement du programme hôtelier ».

Bien qu’elle présente un bilan plutôt correct,  deux dossiers peuvent être reprochés à la présidente du château de versailles,  celui de l’ouverture de l’établissement 7 jours sur 7 et la fréquentation du château par les scolaires, qui reste timide malgré les améliorations.

Conséquences du réchauffement climatique et solutions

Conséquences du réchauffement climatique et solutions

Oct 12, 2016

Le réchauffement climatique est au cœur des préoccupations actuelles vu les conséquences qu’il peut avoir sur la planète. Quelles sont les solutions proposées par la COP (conference of parties sur le climat) ?

Les conséquences de l’émission de GES

climatique_letemps

L’augmentation des émissions de gaz à effet de serre, ne fait qu’augmenter les risques du dérangement climatique. La concentration des GES peut modifier la température et des précipitations à l’échelle mondiale. Ces modifications se traduisent par un changement dans l’humidité du sol, l’élévation du niveau moyen de la mer, provoquant ainsi des épisodes de chaleurs, inondation et sécheresses qui peuvent menacer la sécurité alimentaire et le bien-être des populations.

ldv-schema-rechauffement-source_eth

Les principaux gaz à effet de serre comme la vapeur d’eau, le méthane, le dioxyde de carbone et le protoxyde d’azote, contribuent à l’augmentation de la température moyenne de la Terre. Ce qu’on peut constater ces dernières années, c’est l’élévation de la température à un niveau supérieur à ce que l’homme a pu connaitre.

Dans ce sens le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), insiste sur l’importance de la mise en place de « mesures d’adaptation et d’atténuation » qui pourront prévenir les conséquences néfastes du dérangement climatique. « Les changements climatiques prévus auront des effets bénéfiques et néfastes sur les systèmes environnementaux et socio-économiques, mais plus l’ampleur et le rythme de ces changements seront important, plus les effets néfastes prédomineront. » (GIEC, 2001)

Les solutions présentées par la conférence cadre des Nations unies

image

Après une vingtaine de Conférences des parties sur le climat, réalisées sous l’égide des Nations-unies, les négociations ont finalement abouti à un accord universel sur le climat qui vise de contenir le niveau de réchauffement planétaire à un niveau inférieur à 2 degrés Celsius. Il s’agit de l’Accord de Paris conclu, dans le cadre de la COP 21 et qui implique la ratification de 55 pays qui totalisent 55% des émissions de gaz à effet de serre.

La ratification de cet accord a pris beaucoup plus de temps que prévu par la présidence française de la COP. Les plus gros pollueurs comme la chine et les Etats-Unis ont ratifié cette accord pour donner exemple aux autres pays. L’inde qui est le troisième pollueur mondial vient également d’annoncer son engagement de ratifier cet accord le 2 Octobre.

La COP 22 à Marrakech serait-elle celle de l’action ?

photo_principale_0

La 22e Cop se tiendra du 7 au 18 Novembre 2016 à Marrakech. Le gouvernement français a tissé un partenariat stratégique avec le Maroc pour concrétiser les objectifs fixés lors de la COP21 à Paris.

De sa part, le comité de pilotage de la COP 22 a consacré des efforts considérables pour bien réussir cette édition de la conférence des parties sur le climat. L’organisation de cette rencontre a été confiée à Gérard Askinazi (cliquez ici pour en savoir plus) qui préside Agence Publics (cliquez ici pour en savoir plus). Un grand publicitaire, M. Askinazi est connu pour l’organisation d’événements d’importance comme la cérémonie de l’inauguration du nouveau Canal de Suez et les festivités du 70ème anniversaire de L’Unesco.

Dans le cadre de cet événement écologique, tant attendu, le Maroc a cherché à s’imposer en tant que pays écoresponsable en lançant plusieurs projets Green friendly comme la station d’énergie solaire, Noor à Ouarzazate.

 

Le rôle des parents et des enseignants dans l’épanouissement des enfants a hauts potentiels

Le rôle des parents et des enseignants dans l’épanouissement des enfants a hauts potentiels

Oct 4, 2016

La présence des parents est primordiale

parents
Le rôle des parents et des enseignants, est un rôle de mobilisation. La mobilisation autant du jeune que des parents sans qui le travail est impossible et bien entendu des enseignants. Il est fondamental que l’on puisse amener un regard différent sur la situation. C’est un rôle de prévention primaire qui va permettre de changer de regard, d’amener la personne a créé une réelle alliance avec le jeune afin de le mobiliser autour de sa scolarité et pour que tous les points de sa vie s’en ressentent et s’épanouissent.

Un enseignement spécifique pour des enfants différents

eip-specifique

 

Il est possible de créer de la valeur en accompagnant au plus près les jeunes dans leurs scolarités. Il est primordial de créer des ateliers de soutien scolaire spécifique pour les hauts potentiels. C’est en fait, une combinaison judicieuse de méthodologie, de coaching et surtout d’étude supervisée.

La méthodologie pour leur apprendre à augmenter leurs stratégies, améliorer les stratégies naturelles qui sont les leurs et apprendre à apprendre. Le coaching pour pouvoir mieux se connaître et mieux les faires connaitre des autres de telle sorte qu’ils augmentent leurs intelligences intrapersonelle et interpersonnelle. Il y a aussi le coaching familial qui permet de travailler en synergie et d’impliquer les parents dans ce travail, une implication vraiment indispensable.

Afin de pouvoir applique toutes ces méthodes il y a le centre éducatif Gerson qui se situe dans le 16e arrondissement de Paris et qui accueille plusieurs classes d’enfants précoces. L’établissement Gerson se compose de l’école Gerson, le Lycée Gerson et le collège Gerson.

 

 

L’économie française : droit dans le mur ?

L’économie française : droit dans le mur ?

Sep 29, 2016

En France, le gouvernement prétend que la croissance s’améliore à la lumière d’une baisse du taux de chômage enregistré chez Pôle emploi. Mais l’économie française vit une réalité différente. Elle plonge dans un déficit budgétaire et un déficit des échanges extérieurs très conséquents.

Cap sur un bilan économique déficitaire

deficit

Des décennies de mauvaise gestion publique ont fini par se répandre négativement sur le budget de l’État. La France connait un déficit budgétaire accablant malgré les efforts, qui restent minimes, de l’actuel gouvernement pour renverser la situation. Le dilemme provient du faible taux d’intérêt qui, avec une croissance de 1,5%, ne permet pas une réduction rapide du déficit.

Quant au déficit des échanges extérieurs, il relève d’une mauvaise forme de toute l’économie nationale. En effet, la France a perdu en compétitivité et ses politiques sont désormais incomprises, notamment celle de l’offre. C’est ainsi qu’on peut expliquer les ennuis politiques de François Hollande avec ses électeurs qui se sentent « trahis ».

Les temps sont difficiles en France et les manifestations contre la loi El Khomri ne font que témoigner de la gravité de cette situation économique. Le président de la République a lancé le bilan global du Cice qui tarde encore à cause de la lenteur des statistiques. Le commerce extérieur connaitra encore des difficultés malgré certains indices comme l’augmentation enregistrée de 12 milliards d’euros en 2015. Cependant, cette amélioration est justifiée par un gain de 14 milliards enregistré suite à la chute des prix du pétrole et des matières premières.

Les difficultés des exportateurs

exportation

Le déficit des échanges extérieurs reflète la contraction des exportations qui connaissent des faiblesses malgré la légère stabilisation des parts de marché des exportateurs français notamment dans l’aéronautique, le commerce du luxe, l’agriculture, l’industrie agroalimentaire, l’armement et le secteur automobile qui ont enregistré une croissance de leur chiffre d’affaires. En effet, le tissu industriel français se dégrade jour après jour laissant creuser ce déficit en termes de compétitivité – la France n’a pas pu regagner aucune part de marché – ce qui justifie les chiffres peu rassurants des exportateurs dans ce secteur.

Face à cette réalité, les entreprises se sont confrontées à deux issues : soit elles délocalisent leur production sur les marchés étrangers, soit elles renoncent à leurs activités. Le plus inquiétant dans ce déficit commercial, c’est que la France assiste à une baisse de l’excédent de ses échanges de services qui couvraient avant une partie du déficit des échanges de biens.(cliquez pour plus d’explication sur l’économie collaborative)

La France devra-t-elle donc s’inquiéter à propos de son futur économique ? La réponse est clairement « Oui ». En effet, le déficit extérieur provoquera un déficit de paiement qui laissera les marchés financiers se payer sur les taux d’intérêt ce qui augmentera le taux d’endettement.