Site menu:


REVUE
CONTROVERSES
SOMMAIRES


PARUTION
DU N°17 DE
CONTROVERSES
SOMMAIRE


PARUTION
DU N°16 DE
CONTROVERSES
SOMMAIRE


PARUTION
DU N°15 DE
CONTROVERSES
SOMMAIRE


Guerre du Liban

La démocratie israélienne est en transition vers l’état de guerre ; pourquoi nous pouvons être optimistes

Joël Fishman vendredi 11 Août 2006
Ce qui est disproportionné, c’est le traitement discriminatoire infligé à Israël par l’organe suprême des relations internationales, les Nations Unies.

Le Hezbollah, l'Iran et la Syrie portent la responsabilité unique des morts de Cana

Jean-Pierre Bensimon dimanche 30 juillet 2006
Israël est engagé dans une guerre avec l’islamisme génocidaire iranien et ses commanditaires, une guerre qu’il n’a pas voulue, une guerre qu’il est contraint de faire.

Tsahal : ''Le Hezbollah utilise les civils comme boucliers humains''

Yael Ancri Aroutz 7 dimanche 30 juillet 2006
Nous savons que ce village, et bien d'autres, ne contiennent plus de civils. Nous ne bombardons pas des villages comme ça. Nous avons averti hier et ce matin les habitants de quitter les lieux, car nous avions l'intention de bombarder les régions abritant des aires de lancement de roquettes Katiouchas

Les Arabes désavouent le Hezbollah

par Daniel Pipes Jerusalem Post 26 juillet 2006
Le désaveu arabe du Hezbollah n'est pas un socle sur lequel on peut bâtir ; c’est juste un agréable instant de réalité dans une ère d'irrationalité.

L'épreuve sans fin d’Israël

B.Raman South Asia Analysis Group International terrorism monitor-Paper N° 94 25 juillet 2006
Ce n'est pas le moment de critiquer Israël. C'est le moment d'aider Israël à surmonter son épreuve, une fois pour toutes. Au moment où nous nous pleurons la mort de centaines de nos concitoyens aux mains des terroristes djihadistes financés par le Pakistan, partageons la peine d’Israël qui pleure la mort de ses concitoyens

Pourquoi la riposte d’Israël est juste

par Matthias Küntzel pour Der Spiegel, le 24 Juillet 2006
Ressentir de l’horreur, c’est une réaction normale à la violence quotidienne au Moyen-Orient. N’est-il pas temps de décréter un cessez-le-feu? Pas nécessairement. Le pacifisme ferait l’affaire des extrémistes.

« L’escalade a été décidée par le Parti de Dieu et l’Iran »

Magnus Ranstorp: propos recueillis par Georges Malbrunot. Le Figaro le 22 juillet 2006
Une telle décision est prise par son chef, Hassan Nasrallah, au sein de la choura karar, la plus haute instance de décision du mouvement. Celle-ci compte sept membres, dont deux Iraniens attachés à l’ambassade d’Iran à Beyrouth

Il faut laisser sa chance au premier ministre !

Joel Fishman* Makor Rishon 21 Juillet 2006
La sauvegarde de l'unité nationale est d’un intérêt majeur, parce que c'est une source de force. C'est pourquoi le premier ministre a souligné ce point. Une opinion publique prête à soutenir l'effort de guerre est un enjeu d'une importance décisive.

Guerre mondiale, acte IV

Le bloc-notes d’Ivan Rioufol le Figaro, le 21 juillet 2006
l’Occident ose enfin nommer les agresseurs. Ils s’appellent Hezbollah et Hamas, et ces organisations nazislamistes ont mis Israël en état de légitime défense. Même le G 8 a admis que les « forces extrémistes » étaient à l’origine des violences

Disproportion ?

Bernard-Henri Lévy Le point N°1766 le 20 juillet 2006
l’Occident ose enfin nommer les agresseurs. Ils s’appellent Hezbollah et Hamas, et ces organisations nazislamistes ont mis Israël en état de légitime défense. Même le G 8 a admis que les « forces extrémistes » étaient à l’origine des violences

Questions et réponses à propos de la situation au nord d'Israël

Communiqué de l’ambassade d’Israël en France - 16 juillet 2006
L’objectif de l’opération israélienne est double : libérer les soldats enlevés et faire disparaître la menace terroriste de sa frontière nord. Israël considère que le Liban est responsable de la situation actuelle, et qu’il doit en subir les conséquences.

Guerre du Liban : les structures de la campagne française de désinformation

Jean-Pierre Bensimon samedi 15 juillet 2006
Il n'a pas fallu longtemps pour qu'une nouvelle campagne de désinformation se déploie en France. Elle a débuté dès qu’il s'est avéré que la réponse israélienne à l'embuscade meurtrière du Hezbollah au matin du 12 juillet, suivie d'un enlèvement de soldats, ne serait pas de pure forme.

États terroristes

Éditorial du Wall Street Journal vendredi 14 juillet 2006
Alors voici une question pour nos savants experts en législation. Puisque la prise d’otages est universellement considérée comme un acte de guerre, quelle action "proportionnée" proposent-ils à Israël ?

Le moment de vérité pour Israël

Joël Fishman* Makor Rishon 14 Juillet 2006
L’espoir du gouvernement de l’époque d’améliorer l’image d’Israël dans le monde est sans doute l’erreur la moins signalée mais la plus grave du programme de concessions unilatérales.

Un panégyrique du cheikh Nasrallah dans le journal Le Monde

Paul Landau mardi 3 mai 2005
Le portrait que dresse Patrice Claude du secrétaire général du Hezbollah libanais est celui d'un "petit homme barbu et rondouillard" et tout compte fait, plutôt sympathique. On imagine quel portrait ce même journaliste aurait pu faire, il y a soixante ans, d'un autre petit homme, moustachu

Tirera-t-on les leçons de l’Histoire ?

Par Emanuele Ottolenghi "The International Jerusalem Post du 15/21 avril 2005
La question qu'on peut se poser raisonnablement est la suivante: "Est-ce qu'introduire le Hezbollah dans le processus politique amènera ce groupe terroriste islamique à se transformer réellement en partenaire démocratique sur la scène Libanaise"?